La Paz retrouvée

Publié le par nuloyjora.over-blog.com

La date du retour en France approchant comme un cheval au galop sur les grèves du mont St Michel, c'est non sans une pointe d'amertume et de nostalgie que nous avons repris le chemin de la capitale bolivienne, ultime étape andine avant de remonter en hâte vers d'autres lattitudes.

CIMG7180

 

CIMG7289

 

 

 

 

Heureusement cette ville qui nous avait déjà séduits un mois auparavant, a gardé ses charmes, ses mystères, son effervescence et ses surprises, le tout provoquant une émulation qui eut pour effet de nous voir arpenter les rues en tous sens, le souffle court ( 3 600 m tout de même !), et prendre un étrange plaisir à nous immerger consécutivement dans des ambiances très différentes :

 

 

 

  CIMG7311

 

 

  

* le centre historique et politique

  CIMG7318

 

  

  

 

 

 

 

 

 * le quartier étudiant                                      

 

CIMG7240

 

 

 

 

 

 

 

* le quartier des affaires

CIMG7190

 

 

 

 

 

 

   

* San Francisco et le marché touristique

  CIMG7162

 

 

 

 

 

 

 

CIMG7276

 

 

 

 

 

 

 

 

 * le "mercado campesino"                

   

CIMG7283

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CIMG7281

 CIMG7347

 

 

 

 

  

* la rue des sorcières où nous étions logés.

 

 

 

 

 

 

 

En passant de l'un à l'autre de ces lieux, on peut ressentir les tensions traversant la société bolivienne, partagée entre l'attraction de l'hédonisme et la méfiance envers la modernité, entre le besoin de nouvelles ressources et le rejet du capitalisme.

 CIMG7221

 

CIMG7232

  Lors de notre séjour, la classe moyenne menait une grève dure pour de meilleurs revenus alors que son gouvernement, socialiste, peine à asseoir sa souveraineté CIMG7296énergétique et sa crédibilité politique, portant un projet cohérent mais dont les effets tardent à se faire sentir.

 

 

 

Le musée d'ethnographie et du folklore, récemment refait, retranscrit magnifiquement la richesse et la diversité des cultures peuplant la Bolivie.

  On y admire des tissus dont la technique pour certains, remonte à 3 000 ans, des masques rituels et carnavalesques ainsi que toutes sortes de coiffes à plumes colorées...

  CIMG7259

  CIMG7212

 

La majorité des cireurs de chaussures sont des étudiants ou de simples actifs qui se couvrent le visage de peur d'être victimes de discrimination.

 

 

 

 

 

 

 

CIMG7248 

 

CIMG7250Au hasard de nos déambulations, nous avons rencontré les cultivateurs de quinua bio qui organisaient un festival devant l'université.

 

  CIMG7327

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que ce soit par un mode de culture ancestral, par la musique andine ou par leur tenue vestimentaire, ces petits paysans de l'altiplano savent maintenir bien vivantes leurs traditions, bien qu'ils exportent leurs produits !

  CIMG7245

La fête a à peine été perturbée par les averses de cette belle journée.

  CIMG7256

 

Nous avons également eu la chance d'assister à une représentation magistrale de théâtre clownesque : "Mirando a Yukali" de et par Alba Sarraute Pons, actrice catalane bourrée de talent (elle est passée par l'Académie Fratellini de cirque contemporain à Paris et est maintenant prof d'acrobatie expressive au théâtre de Mataró et à l'école de cirque Rogelio Rivel de Barcelone).

 

C'est le premier spectacle théâtral que nous voyons depuis "La Coupe et les lèvres"... Ça fait du bien ! De surcroît, la salle du théâtre municipal Alberto Saavedra Pérez, construit en 1845, est magnifique.

  CIMG7314

Puis tels le condor, nous avons repris notre envol par-delà les cîmes de la cordillère andine, vers de nouvelles aventures !

  CIMG7371

Publié dans Bolivia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
<br /> Hola los amigos,<br /> je viens de lire avec grand plaisir votre carte postale, muchas gracias.<br /> J'espere que tout va bien et que le retour ne va pas être trop dure...<br /> Je pars pour Berlin demain,sympa aussi bien que ça doit être moins colorée!<br /> Je vous embrasse et à très vite!!!!!!<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> <br /> Et bien voici une chouette idée pour une prochaine destination ! Merci pour ces nouvelles, y un monton de besos... Nora y Julo<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> Holala !!!<br /> Il y en a qui finissent leur vacances !!! et d'autres qui partent bientôt vers de nouveaux horizons (Vezoul, Vierzon, Vaison le romaine... J'aime bien le V !.<br /> j'ai entendu dire que Vierzon avait des airs de la Paz, on va donc allez voir......<br /> N'oubliez pas au retour à nous convier à une petite réunion de débriefing !!!!!!<br /> Merci pour les photos, au boulot c'est vraiment appréciable !!!!<br /> Bises à vous deux<br /> Johan<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Je m'aperçois que j'ai écrit un commentaire ce matin dans l'espace de "Vogue la galère"... Me suis trompée !<br /> Comme je suis "parlachin", j'en profite pour dire que j'ai fait la curieuse et suis allée voir l'album de Paceña : SUPERBE ! Et en plus, quand on y cherche Charlie, on le trouve...!<br /> Besos<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Cette diversité d'atmosphères à La Paz semble évoquer, en miroir -et en d'autres dimensions-, celle de l'ensemble de votre splendide voyage. On partage votre nostalgie<br /> naissante (nous en éprouverons inévitablement aussi lorsque nous n'aurons plus à visiter votre blog sud-américain...), mais votre progression vers la France nous fait aussi (vous vous en doutez<br /> bien) battre le coeur à l'idée de vous retrouver....<br /> Muchos grandes besos ! Catalina<br /> <br /> <br /> <br /> La petite bourde est réparée !!! Merci beaucoup pour ces compliments que nous avons toujours pris pour des encouragements... Besitos, No y Ju<br /> <br /> <br /> <br />